Location : quels sont les droits du locataire ?

Location : quels sont les droits du locataire ?

locataire

Que ce soit pour un logement d’habitation ou un local professionnel, il est important de prendre conscience des droits du locataire. Il mérite d’obtenir toutes les informations sur le bien. Les détails concernant les réparations sont à tirer au clair. Les prochaines lignes rapportent les principaux points auxquels il faudra s’en tenir.

Le locataire a droit aux informations sur la maison

Avant même de faire sa visite, le futur locataire a le droit aux informations concernant le bien. Il peut demander les détails sur la superficie, la hauteur de plafond ou bien les règles régissant l’appartement. Certains ne vont pas par exemple aller plus loin si les animaux domestiques ne sont pas admis. Un bon nombre de clients se renseigne sur le chauffage. Ils s’assurent à ce que la facture d’électricité ou de gaz reste raisonnables l’hiver. Le certificat de performance énergétique des bâtiments ou PEB dressé par un expert pourrait servir de garantie. Le propriétaire est tenu d’apporter toute la transparence nécessaire en ce qui concerne les charges de colocation. L’ascenseur, le gardiennage et d’autres dépenses s’ajoutent au loyer. Il faudra également s’informer sur les obligations envers le syndic. Souvent, les frais forfaitaires sont déterminés à l’avance et demeurent non négociables.

Les droits et obligations figurent dans le contrat de bail

En ayant recours à un excellent agent immobilier à Charleroi, vous trouverez facilement un logement ou bureau dans cette ville belge. Le prestataire peut même aider les parties dans l’élaboration du bail. Dans tous les cas, le document donne en détail les droits et obligations du propriétaire et du locataire. Le contrat écrit indique l’affectation de bien. S’il est destiné à une résidence principale, les occupants doivent s’en tenir. En d’autres termes, il serait interdit d’y mener une activité professionnelle sans demander une autorisation. Cela dit, le respect de la vie privée implique la possibilité de recevoir du monde dans l’appartement. D’ailleurs, ni le concierge ni le propriétaire n’a pas le droit de pénétrer chez les locataires sans y être invité. Ce détail compte en cas de délogement suite à un non-paiement de loyer.

L’état de lieux ainsi que le refus des travaux

Les travaux sont à l’origine de nombreux litiges. Pour éviter tout démêlé judiciaire, il convient de dresser un état de lieux avant de déménager. Le locataire a le droit de prendre des photos au moment de recevoir les clés. Le propriétaire devrait faire de même puisque le constat devrait être établi de manière contradictoire. Les descriptions détaillées avec clichés à l’appui sont à joindre au contrat de bail. Cela permet aux locataires de toucher leur caution lorsqu’ils quittent les lieux. Il a la possibilité de refuser les travaux qui ne relèvent pas de sa responsabilité. Cela dit, certaines tâches telles que le changement de serrure lui incombent. Il est recommandé de toujours avoir un aval écrit avant d’aménager l’intérieur de l’appartement ou de la maison. Parfois, le proprio accepte sous condition de remettre le bien dans son état initial à la fin du bail. Un excellent agent immobilier à Charleroi pourrait donner davantage d’éclairages.

admin

Laisser un commentaire