Catégorie dans Auto&Moto

Location de voiture avec chauffeur : les astuces pour avoir le meilleur tarif

Location de voiture avec chauffeur : les astuces pour avoir le meilleur tarif

De nombreux prestataires de location de voiture avec chauffeur sont disponibles sur internet. Leurs offres varient en fonction des besoins de chaque consommateur, que ce soit pour une famille, entre amis ou bien pour une occasion spéciale comme le mariage. En effet, l’organisation d’un déplacement n’est pas du tout facile à gérer, c’est pourquoi ces professionnels proposent leurs services de location qui sont souvent mis à disposition sur réservation. Face à ces différentes prestations, comment faire pour bénéficier du meilleur tarif ?

Une solution pratique adaptée à chaque déplacement personnel ou professionnel

La location de voiture avec chauffeur constitue un moyen simple et rapide qui permet de se déplacer autrement. Grâce à ce service, on peut facilement arriver à l’heure pour une réunion importante, de parcourir la ville en famille ou encore pour effectuer une course urgente. Reste à savoir comment trouver le bon prestataire proposant un meilleur rapport qualité-prix ? Pour en savoir plus, la consultation du site transportbf.com est recommandée pour découvrir quelques éléments de réponses.

Sinon, les particuliers et les professionnels qui louent un véhicule avec chauffeur peuvent comparer toutes les offres disponibles sur le web en utilisant un comparateur de prix en ligne. Grâce à ce site performant, les données de chaque prestataire sont soigneusement analysées : le coût du kilométrage, le modèle de véhicule choisi, la durée de la location et bien d’autres. Tous ces éléments font partie des facteurs à tenir compte avant de réserver une voiture de location avec chauffeur.

Les différents avantages d’opter pour une location de véhicule avec chauffeur

La location de véhicule avec chauffeur permet d’anticiper tout problème de déplacement dans la ville et en périphérie. Aussi, on peut partir l’esprit tranquille et en toute sécurité. D’une manière générale, la prestation comprend plusieurs services adaptés au besoin d’un particulier et d’une entreprise professionnelle.

Il est possible de faire ses courses en ville et en périphérie, se rendre au bureau tout en profitant d’un confort optimal. En plus d’un coût parfaitement maîtrisé, le confort est également respecté lors de la location d’une voiture avec chauffeur. Chaque véhicule fait l’objet d’un entretien régulier et après chaque utilisation. Cette démarche garantit la sécurité des passagers lors d’une location longue durée par exemple. Certains modèles sont même adaptés à la réception de personnes dépendantes ou à mobilité réduite.

L’autre avantage de choisir une voiture de location avec chauffeur est la convivialité. Cette dernière permet de profiter d’une qualité de service répondant à ses attentes et son budget. On peut ainsi voyager en toute sérénité et à moindre prix. Grâce à cette prestation, le particulier aura également l’opportunité de choisir ses horaires de départ. Le service présente en effet une grande souplesse vis-à-vis du client. Ce dernier est libre de tracer son propre trajet, un autre moyen d’optimiser le coût de la location de véhicule avec chauffeur. En d’autres termes, le choix de louer une automobile avec chauffeur pour ses déplacements revêt toute une panoplie d’avantages. On peut bénéficier d’un transport sécurisé, confortable, pratique, et surtout accessible.

La fréquence idéale pour laver une voiture

frequence-pour-laver-voiture

L’automobiliste a toujours le bon réflexe de surveiller la pression et l’usure de ses pneus, de vérifier le niveau des liquides ou encore d’inspecter ses feux. Un conducteur aussi pointilleux doit aussi penser à laver régulièrement son auto. Il est à savoir qu’un nettoyage régulier du véhicule permet de profiter d’une protection contre l’usure tout en garantissant une conduite plus sûre, sécurisée et écologique. Cet article propose les différentes raisons de procéder régulièrement au lavage de sa voiture.

À quelle fréquence doit-on laver son véhicule ?

D’après une étude récente sur la fréquence de lavage d’un véhicule, 50 % des automobilistes confirment le faire chaque mois, tandis que 27 % chaque semaine. Mais quelle est donc la fréquence idéale pour nettoyer son automobile ? Afin de répondre à cette question, il est conseillé de visiter le site biocarwash.be pour avoir quelques éléments de réponse des professionnels du lavage auto.
Sinon, le bon rythme pour nettoyer sa voiture serait compris entre une fois par semaine et deux fois par mois. Toutefois, ceci peut varier en fonction de l’usage du véhicule. Par exemple, on doit prendre en compte la distance parcourue, le stationnement de jour comme de nuit ou encore le lieu de vie (proche de la mer, de champs, de travaux, etc.). Aussi, il faut penser à l’importance que l’on accorde à conduire une automobile parfaitement propre. Certains automobilistes préfèrent laver leur véhicule tous les jours, tandis que d’autres attendent que la poussière vienne s’installer partout. Manifestement, tout le monde procède au lavage au grès de leurs envies. Ce n’est pas grave, et après tout, ce qui compte, c’est de conserver la valeur et le bon fonctionnement de la voiture. Voici quelques idées à suivre pour laver un véhicule en fonction de son usage.

Le lavage hebdomadaire

Le lavage hebdomadaire est surtout conseillé aux véhicules qui sont exposés aux intempéries ou à un climat peu clément. Les voitures qui dorment dehors ont aussi droit à cette fréquence de lavage, sans oublier celles qui sont adorées par les feuilles mortes, les insectes et les oiseaux.

Le lavage bimensuel

Cette fréquence est surtout idéale pour les véhicules qui dorment couverts ainsi que ceux qui ne souffrent pas de la pollution. Le lavage bimensuel est également recommandé aux automobiles qui sont à l’abri des arbres.

Les différentes raisons de nettoyer sa voiture

La première raison de passer régulièrement son véhicule au lavage est pour le protéger contre l’usure. Laver l’extérieur de la voiture ne sert pas uniquement à conserver le lustre de sa carrosserie. En plus de la dimension esthétique, le lavage régulier préserve le bon état du véhicule contre la corrosion. Cela dit, plusieurs sortes de saletés risquent d’endommager la voiture. La boue, la poussière, le pollen et les polluants atmosphériques peuvent en effet laisser des traces indésirables sur la carrosserie et abîmer la peinture.
Le nettoyage régulier du véhicule permet aussi aux passagers de profiter d’une hygiène optimale. Sans lavage et d’autres entretiens réguliers, l’intérieur de l’automobile peut devenir rapidement un véritable foyer à bactéries. On peut ainsi réduire les risques de maladies en nettoyant l’habitacle, le volant, les moquettes et les poignées de porte.

Acheter un véhicule neuf : les formalités

nouvelle voiture

Acheter une voiture, ce n’est pas comme entrer dans une boulangerie pour acheter du pain. Les conditions d’achat ici sont plus compliquées et vous devez fournir certains documents pour finaliser l’achat. Découvrez les documents dont vous avez besoin dans cet article, que vous financiez une nouvelle voiture avec des économies ou un prêt automobile, vous avez également besoin de documents que le vendeur doit vous fournir pour l’achat formel.

Les points de vente fiables

Si vous envisagez d’acheter une voiture, veuillez d’abord explorer vos options. Lors de l’achat d’une nouvelle voiture, il est préférable de visiter le concessionnaire automobile comme concession-ssangyong.be ou de parcourir le site officiel d’une marque particulière. De plus, le concessionnaire propose également des voitures d’occasion. La beauté des points de vente physiques est que vous pouvez demander conseil et poser au vendeur toutes les questions que vous pourriez avoir. Cependant, lorsque vous vous connectez en ligne, vous pouvez voir tous les modèles et considérer toutes les différentes combinaisons d’options et de couleurs avant d’acheter.

Si vous êtes intéressé par les voitures d’occasion, l’option la moins chère reste la vente privée, qui peut être trouvée sur des plateformes en ligne dédiées. Cependant, vous ne pourrez peut-être pas trouver immédiatement le véhicule dont vous avez besoin ou un vendeur fiable. Veuillez noter que vous pouvez également vous tourner vers un revendeur spécialisé dans la vente d’occasion, qui se chargera de tous les travaux de recherche à votre place.

Les documents nécessaires

Pour effectuer un achat, vous devez fournir, mais aussi quelques documents. Pour acheter une voiture et obtenir tous les documents correspondants, vous ne devez pas oublier votre permis de conduire et/ou votre pièce d’identité. Soyez vigilant, puis assurez-vous que le vendeur vous a fourni tous les documents nécessaires pour faire de vous le propriétaire légal du véhicule.

Ceux-ci inclus :

Facture : les vendeurs professionnels doivent fournir la facture d’achat du véhicule, qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’occasion. Le vendeur privé n’a pas à générer une nouvelle facture, mais doit fournir la facture originale. Il contient toutes les informations relatives au modèle.

Certificat de conformité : confirmez que le véhicule est conforme à la description du rapport d’homologation. Il a été initialement publié par les constructeurs automobiles.

Demande d’enregistrement : également appelée carte grise ou rose (voire beige) car elle est produite en plusieurs tons. Ne vous laissez pas tromper par la couleur, il ne s’agit que d’une demande d’enregistrement que vous avez envoyée à DIV.

Certificat d’inspection de contrôle technique (MOT) : lors de l’utilisation du véhicule, le vendeur doit être en mesure de fournir la preuve que le véhicule est en bon état.

Permis de conduire : il s’agit du certificat de kilométrage. Le document doit être créé au cours des deux derniers mois, sinon la vente est invalide.

Enfin, pour gagner du temps, vous pouvez également comparer les crédits auto en ligne afin de trouver tout de suite le crédit le moins cher et éviter de faire du porte-à-porte en banque. Comme vous le savez, même si la plupart des documents sont toujours sous la responsabilité du vendeur, l’achat d’une voiture nécessite des formalités administratives. Cependant, vos efforts porteront bientôt leurs fruits, vous pourrez donc profiter de votre tout nouveau véhicule.

Quels paramètres doit-on respecter pour reprogrammer son moteur ?

paramètre pour reprogrammer son moteur

Le gain en puissance et la faible consommation en carburant sont les principaux avantages à profiter de la cartographie. Cette technique améliore aussi le couple d’un moteur pour une meilleure sensation de conduite. Si ces atouts sont bel et bien tentants, il est important de préciser que la reprogrammation doit suivre certains paramètres. C’est pourquoi il est essentiel de faire appel à des professionnels dans ce domaine. Quelles sont les différentes procédures à respecter ?

Première étape : diagnostic et état des lieux

Un ingénieur motoriste comme celui de CB Power commence toujours par s’assurer de la bonne santé du véhicule. Ce technicien effectue un contrôle des codes déficients avec des outils de dépistage spéciaux. Cette démarche aboutit à un bilan global dans lequel il est possible de vérifier les avaries majeures. Il s’agit d’une intervention indispensable dans la réalisation de la reprogrammation du moteur, car c’est le pilier de son élaboration. Il est par conséquent primordial de respecter ce paramètre en particulier pour ne pas compromettre la bonne marche du projet.

Deuxième étape : essais techniques au banc de puissance

Des tests autour des réglages initiaux du constructeur sont ensuite réalisés sur le moteur par le préparateur. Ils ont pour objectif de s’assurer de son état et de repérer les possibilités de tuning. Ils se déroulent tout comme c’est le cas à la fin de la chaine d’assemblage chez le constructeur. S’il existe des défauts qui sont passés à côté des outils de diagnostic, on les détectera forcément durant cette procédure. S’il y a un encrassement ou une panne constatée, une intervention s’effectue immédiatement sur le déficit de puissance.

Troisième étape : optimisation du logiciel

La société de reprogrammation modifie les données contenues dans le logiciel de commande du moteur afin d’en optimiser les valeurs en termes de couple et de puissance. Avant d’y procéder, elle extrait et sauvegarde le programme d’origine du calculateur à l’aide de la prise diagnostic ou OBD ou d’une opération directe sur celui-ci. Bien entendu, ce paramètre est la plus longue des procédures puisqu’il nécessite des recherches avancées. Autrement dit, il est essentiel dans la mesure où il permet d’aboutir à une meilleure performance du moteur.

Quatrième étape : contrôle des évolutions avant validation

Il s’agit du dernier test à effectuer, dont le but principal est de vérifier si l’ensemble des opérations réalisées s’est déroulé dans les règles de l’art. Il se fait une fois que le préparateur motoriste aura installé les mises à jour du logiciel. D’un autre côté, cette démarche sert à garantir la convenance des modifications par rapport à l’état du véhicule. C’est pourquoi il faut faire à nouveau des essais techniques afin de discerner les éventuels risques d’anomalies et de faire une comparaison équitable. Elle peut prendre des heures ou des jours en cas d’irrégularité des ajustements. Si tout se passe comme il faut, le spécialiste achèvera avec une certification de validation.

Comme on peut le constater, il existe plusieurs paramètres à respecter pendant la reprogrammation du moteur d’un véhicule. Il est dans ce sens indispensable de faire appel à un professionnel pour que tout se déroule dans les meilleures conditions.

 

Peinture de véhicule : recours à un pistolet de marque !

Peinture de véhicule

La voiture a besoin d’une nouvelle peinture en cas d’accrochage, d’accident ou des rayures. Certains choisissent de procéder à cette action s’ils ont envie d’apporter une nouvelle couleur à son véhicule. Tous ces choix ont la même finalité, l’obtention d’une meilleure couleur de peinture. Pour ce faire, l’idéal est de choisir un meilleur équipement pour peindre. Choisissez la meilleure marque exposée ci-après pour obtenir un rendu parfait de l’habillage de votre voiture.

Astuce pour choisir un pistolet à peinture

Afin de trouver la meilleure marque de pistolet peinture, pensez à visiter le guide d’achat qui propose un comparatif. C’est un site recommandé pour trouver le modèle de pistolet le plus attrayant pour vos travaux de peinture de véhicule. Il vous suffit d’insérer les renseignements sur le type de pistolet à acheter, puis vous obtiendrez un résultat qui rime à vos recherches. Les meilleures marques seront aussi dévoilées dans les résultats.

Le pistolet de marque Wagner

Optez pour la marque Wagner si vous avez besoin d’un pistolet à peinture pour habiller la carrosserie de votre véhicule. C’est un matériel doté d’une buse S, d’une buse M, d’un support de buse ainsi que d’un tuyau Airless. Il est caractérisé sous la dimension suivante : 46 x 39,5 x 33,5 cm. Grâce à ce matériel, votre voiture aura une esthétique vraiment au top. Il est muni d’un réglage de pression que vous pouvez le contrôler.

N’hésitez pas à recourir à ce pistolet de marque pour que votre voiture soit peinte comme vous le désirez. Pensez à comparer le prix de cet engin. Il est toujours possible que vous obteniez un avantage sur son prix. Découvrez les bons de réduction, les offres promotionnelles, les déstockages et les points de fidélité.

L’étape de la peinture de la voiture

Pour peindre la voiture, vous devez donc acheter un pistolet Wagner. Vous pouvez l’acquérir sous un prix environ de 430 euros. Choisissez également la peinture de marque adéquate pour que le résultat soit parfait. Réunissez également vos équipements de protection avant de commencer les travaux de peinture.

Une fois prêt, vous devrez tout d’abord laver votre véhicule. Ce nettoyage permet d’enlever les crasses qui se collent sur la carrosserie. Outre le lavage, débosseler cette dernière afin d’obtenir un rendu lisse. Grattez aussi les rouilles s’il y en a. Vous pouvez réaliser ce processus dans un garage ou le faire vous-même.

Après cette étape, procédez à un ponçage. Votre but sera de mettre à nu votre véhicule. Le papier verre sera indispensable pour cette action. Vous pouvez recourir à une ponceuse mécanique si vous savez comment l’employer. Une fois poncée, nettoyez votre véhicule. Enlevez tous les accessoires de vos véhicules. Posez du ruban adhésif sur les parties qui peuvent être masquées.

Lors de la peinture du véhicule, vous devrez procéder à trois couches différentes. Chaque couche d’apprêt est séparée d’un temps de séchage d’une heure. Après la dernière heure de séchage poncez légèrement pour ôter l’aspect poudreux. Vous pouvez enfin appliquer la peinture de votre voiture. Appliquez le vernis et laissez se sécher pendant des jours.

Contre-expertise lors d’un accident de la route : les détails à connaître

contre expertise automobile

À la suite d’un accident, les dégâts et dommages subis sur votre véhicule doivent être évalués par un expert mandaté par votre assurance. Mais même avec l’intervention de l’expert, il est possible que vous ne soyez pas en plein accord avec le rapport réalisé. Dans ce cas, sachez que vous pouvez contester l’estimation. Voici ce qu’il y a à connaître sur la contre-expertise.

Les raisons de faire une contre-expertise

Lors d’un accident de la route (que vous soyez victime ou responsable du sinistre), vous pouvez avoir droit à une indemnisation, en fonction du contrat d’assurance que vous aurez souscrit.

Ainsi, si la voiture est endommagée, votre assurance va envoyer un expert qui va effectuer un état des lieux. À l’issue de cette action, on pourra déterminer précisément le montant de l’indemnisation auquel vous pourrez prétendre. Deux cas de figure se présentent :

  • Si votre voiture est réparable : un montant vous sera alors attribué par l’assurance pour la réparation du véhicule
  • Si votre voiture est irréparable : l’expert pourra vous faire une proposition pécuniaire qui correspondra à la valeur du véhicule et qui vous permettra alors d’en acheter un autre.

Cependant, il se peut que le rapport d’expertise ne soit pas à la hauteur de vos attentes, surtout dans le cas où la voiture n’est pas réparable. En effet, dans ces cas, les assurances n’offrent pas toujours une indemnité qui reflète réellement la valeur de la voiture. Fort heureusement, vous pouvez ne pas être d’accord et entamer une démarche pour demander une contre-expertise automobile.

Le choix de l’expert pour réaliser la contre-expertise

Dans le cadre d’un désaccord face aux détails d’un rapport d’expertise, vous avez décidé de procéder à une solution de contre-expertise. Sachez que cette étape ne peut se réaliser que grâce à un détail : engager un expert. Si l’expertise automobile doit être effectuée par un expert, alors il en va de même pour la contre-expertise. Cela vous permettra d’obtenir les résultats souhaités et d’ailleurs, la désignation d’un expert est un droit et aucune assurance ne peut s’y opposer.

Mais pour choisir votre expert, il faudra bien se renseigner sur ses qualifications. Il doit être reconnu par l’État en tant qu’expert automobile grâce à une demande effectuée au ministre chargé des transports.

Et pour une contre-expertise entièrement indépendante, il est conseillé de prendre le temps pour le choix de l’expert. Ainsi, pour choisir un expert en automobile dans le secteur libéral, vous pourrez vous adresser à l’Alliance Nationale des Experts Automobile ou le CEA. Ces organismes peuvent vous aider à trouver les experts compétents dans chaque région et qui œuvrent dans le secteur libéral. En effet, un expert doit être inscrit sur une liste arrêtée annuellement par une commission nationale.

L’issu de la contre-expertise

Il est à noter qu’aucun délai n’est imposé par la loi dans une affaire de contre-expertise. Mais une fois l’opération effectuée, il y aura 3 issus possibles :

  • L’expert d’assuré arrive à la même conclusion initiale : il n’y a plus de litige, donc l’indemnisation sera celle établie premièrement par l’expert d’assurance.
  • Les deux experts se mettent d’accord : l’opération prendra donc fin et le montant de l’expertise sera réévalué. L’expert en assurance modifiera ainsi son rapport.
  • Les deux experts ne sont pas d’accord : ainsi, afin d’arbitrer ce différend, un troisième expert pourra être nommé.

Obtenir une assurance auto avec un permis étranger

assurance auto

Il est tout à fait possible de souscrire à une assurance auto même si l’on a un permis de conduire délivré à l’étranger. Encore faut-il connaître les conditions pour la souscription. En effet, il existe certains critères à respecter, et cela dépend également de chaque situation ainsi que l’emplacement géographique.

Faire la différence

On distingue deux cas pour les permis de conduire étrangers. D’emblée, il y a le permis européen. C’est le plus facile, car il n’y a pas besoin d’échanges sauf en cas d’infractions. Ensuite, il y a le permis de conduire non-européen. Dans ce cas, le titulaire du permis doit avoir résidé au moins un an en France et passer de nouveau un examen de conduite par la suite pour valider le permis.

De plus, la nationalité y est également pour quelque chose. Une personne de nationalité française avec un permis de conduire étranger doit avoir résidé au moins 6 mois dans le pays d’obtention du permis. De l’autre côté, une personne n’ayant pas la nationalité française doit avoir un permis qui a été validé avant la sortie de la date de séjour en France, et cela, seulement si aucune suspension ni annulation ont eu lieu. Pour plus d’info, se rendre chez un assureur situé à Nivelles.

En outre, il importe de rappeler que le titulaire du permis doit impérativement avoir été souscrit à une assurance au moins les trois dernières années, sinon il sera considéré comme un jeune conducteur et n’aura que 6 points. Il en est de même pour un permis de moins de trois ans et un permis à repasser, dont le cas d’un permis non-européen.

Les étapes à suivre

En cas d’échange de permis de conduire, il faut faire une demande à la préfecture en y joignant quelques documents notamment la photocopie du permis, deux photographies, traduction permis si ce n’est pas en français, ou en langue officielle et la situation d’état-civil. Avant cette demande, l’Etat de délivrance du permis doit signer un accord avec la France.

Par ailleurs, il importe de souligner que le permis à échanger doit être valide et sans infractions ni suspension. De plus, celui-ci doit être rédigé en français ou traduit en une langue officielle. Enfin, la demande doit se faire un an suivant le séjour.

L’assurance

Il n’est pas à cacher que les compagnies assureurs ont un petit blocage vis-à-vis les permis de conduire étrangers. De ce fait, les situations ordinaires avec un permis français obtiennent une assurance plus facilement. Cependant, la souscription à une assurance, au moins à la responsabilité civile est obligatoire pour pouvoir conduire en toute légalité. C’est pour cela qu’il est conseillé d’opter pour une assurance temporaire pour les permis non-européens.

Cependant, il est aussi possible de se voir sa demande refusée par les assureurs. Dans ce cas, il est recommandé de se rendre au Bureau National de Tarification pour trouver une solution adaptée notamment le prix de l’assureur. Cela est faisable après deux refus de la part des assureurs. En effet, il arrive même d’être refusé plusieurs fois, mais au bout de deux refus, il vaut mieux opter pour le Bureau.

Entretenir une voiture électrique, comment ça marche au juste ?

entretient voiture éléctrique

De nos jours, pas mal de ménages se tournent vers l’utilisation de la voiture électrique. En effet, afin de changer complètement son mode de vie, beaucoup apprécient ce type d’automobile. D’ailleurs, grâce à une automobile électrique, vous pouvez réduire parfaitement votre empreinte de carbone sur l’environnement.

Effectivement, cette voiture est moins polluante et permet une meilleure préservation de l’environnement. De plus, il ne demande pas beaucoup d’entretiens comme une automobile traditionnelle. Mais comment entretenir une voiture électrique ? Comment ça fonctionne au juste ? Focus !

Le fonctionnement d’un entretien de voiture électrique

Entretenir une voiture électrique est assez facile. De plus, ce n’est pas très couteux ! En effet, le coût d’un entretien de véhicule électrique est moins onéreux qu’une voiture conventionnelle. D’ailleurs, en effectuant une petite comparaison des offres en ligne, vous pouvez tomber sur le bon prestataire pour entretenir votre automobile. Pour en savoir plus sur le fait d’entretenir une voiture électronique, il suffit de visiter quelques blogs sur le sujet !

Sachez qu’avant l’entretien, il est essentiel de comprendre le principe de ce type de véhicule. À savoir aussi que cette voiture fonctionne avec une batterie qui est alimentée à l’aide de l’électricité. En effet, grâce à cette source d’énergie, l’automobile peut démarrer et avancer.

Pour l’entretien d’une voiture électrique, il faut donc penser à recharger sa batterie. De même qu’il est aussi essentiel de vérifier et de tester régulièrement cet élément. Pour recharger la batterie de sa voiture électrique, il y a les bornes publiques. Actuellement, ces dispositifs sont éparpillés un peu partout. Mais pas seulement, il est aussi possible de charger en énergie son automobile électrique chez soi. Vous pouvez également recharger votre batterie sur votre lieu de travail si l’endroit est bien équipé de bornes pour cette opération.

Les points à considérer pour un parfait entretien de sa voiture électrique

Pour assurer un entretien correct de sa voiture électrique, il y a plusieurs éléments à ne pas négliger. Néanmoins, cette opération reste tout à fait simple. Il s’agit d’ailleurs d’un des avantages majeurs d’avoir une automobile électrique qu’une voiture traditionnelle fonctionnant au carburant. Lors d’un entretien d’un véhicule électrique, vous devez seulement veiller à vérifier :

  • Le moteur de l’automobile,
  • Le chargeur interne de la voiture,
  • L’onduleur du véhicule électrique.

À part ces trois principaux éléments à considérer durant l’entretien, vous devez jeter également un œil sur le système freinage. Pour une voiture électrique, entretenir des freins n’est pas du tout contraignant. Cependant, il est essentiel de veiller à contrôler ou remplacer ses plaquettes de freins si nécessaire. Que ce soit sur une voiture conventionnelle ou une électrique, s’assurer que ces éléments soient conformes est d’une grande importance. Cela permet de se prémunir de tous les risques d’accidents de route. De plus, sur ce genre de véhicule, il y a peu de fluides à vérifier. Tandis que sur une voiture conventionnelle, les fluides à prendre en compte lors de l’entretien sont nombreux.

Quels critères prendre en compte lors de l’achat une voiture sans permis ?

Conduire une voiture sans permis

Les voitures sans permis ou VPS commencent maintenant à être de plus en plus utilisés par les usagers. En effet, cette nouvelle option permet à ceux qui n’ont pas passé leur permis et à ceux qui ont des problèmes au niveau légal de conduire une voiture malgré les différentes contraintes. Comme pour les conducteurs avec permis, ces derniers ont un vaste choix en ce qui concerne le type d’automobile à conduire.

Le prix de la voiture

Le prix d’une voiture sans permis varie en fonction des différentes fonctionnalités qui présentent. Son tarif dépend également du type entre un véhicule neuf et un véhicule d’occasion. En effet, tout comme pour les voitures classiques, le marché de voiture sans permis se partage principalement entre ceux le neuf et l’occasion. Il dépend également du lieu d’achat entre un concessionnaire automobile et un mandataire. La différence entre les deux se situe par rapport aux services proposés. En effet, en achetant chez le concessionnaire, l’usager profite d’un accueil localisé.

En d’autres termes, il pourra se rendre chez de ce dernier si des problèmes se présentent rapport à l’utilisation de la voiture. Le mandataire permet de profiter d’une remise qui peut atteindre jusqu’à 25%. En général, ce chiffre commence à partir de 10000euros pour aller jusqu’à 20000 euros sur le marché neuf. Dans l’occasion, il est possible d’en trouver pour 6000euros. Le nombre de places, la puissance, le type de véhicule et la motorisation sont aussi ces paramètres qui vont influencer le prix de la voiture. Le choix dépend alors du budget disponible.

Les différentes marques

Plusieurs fabricants automobiles proposent l’achat de véhicules sans permis. En France, Aixam fait partie des leaders de ce marché. La firme se trouve à Aix-les-Bains en Savoie et propose un vaste de choix d’automobile. Minauto, Sensation, eAixam, D-Truck sont les gammes disponibles. Chacun de ces propositions présente d’ailleurs des variantes. Il y a aussi la marque Bellier qui est installée à Vendée. Deux grands modèles sont produits dont la B8 et le Docker.

Le coupé M20 et le Kerry+ sont les automobiles sans permis fabriquées par Casalini. L’entreprise Renault propose également ce type de voiture avec le Twizy 45. Entre autres, il y a les sociétés Chatenet, Jiayuan, Ligier qui possèdent aussi leurs propres gammes de voiture sans permis. Tout dépend alors des préférences. Pour assurer le choix, le mieux serait de prendre le temps de se renseigner sur les avis reçus des personnes qui utilisent déjà ce type de voiture.

Les différentes options proposées

Des règlementations sont en vigueur par rapport aux caractéristiques des voitures sans permis. En effet, ces derniers doivent être des quadricycles. Généralement, la puissance du moteur devrait être de 4KW. Par rapport à son poids, il doit être égal de 350kg à 425kg environ. D’ailleurs, ces automobiles peuvent être conduites par toute personne ayant 18 et plus. Selon le fabricant, il y a des modèles qui fonctionnent en essence, diesel, ou électrique.

Les entreprises proposent également plusieurs modèles de voitures entre les véhicules de sport, citadine, etc. Il faut alors définir les différentes caractéristiques recherchées pour sa voiture sans permis en fonction bien sûr du budget disponible. Il faudra ensuite voir les offres disponibles et faire son choix en fonction de celle qui convient le plus.

Conseils pour optimiser la gestion logistique d’un parking

gestion logistique d’un parking

Aujourd’hui avec l’évolution de la technologie, il est possible d’optimiser la fonctionnalité d’un parking en améliorant son accessibilité, le guidage dynamique ainsi que l’identification à la place. De cette manière, on peut gérer au mieux les flux d’un parking. Dans cet article, on vous livre quelques conseils pour optimiser la gestion de la logistique d’un parking. Lire la suite